Full screen slider generated by WOWSlider.com
  • pic1
  • pic2
  • pic4
  • pic5
  • pic6
pic11 pic22 pic43 pic54 pic65
full screen slider by WOWSlider.com v6.2
Vous êtes ici : Historique

« Les temps à venir, l’Eglise que créeront nos enfants contribuera tant soit peu à l’édification de la nation nègre ; cette Eglise organisera des hautes écoles où les enfants de tous les peuples recevront une instruction de haut niveau qui leur permettra de concilier la science et la religion d’une part, et de faire de cette terre un réel oasis de paix  où toute l’humanité cherchera la face de Dieu d’autre part. »

La création de l’Université Simon KIMBANGU (USK) est un accomplissement de cette prophétie de Simon KIMBANGU, annoncée le 25 Mai 1916 à NKAMBA. C’est dans ce cadre là, se basant sur son adage : « en aidant les autres je m’aide moi-même», le premier chef spirituel de l’Eglise Kimbanguiste, Son Eminence Joseph DIANGIENDA KUNTIMA érigea au cœur de Kinshasa un bâtiment à quatre étages, bâtiment qui abritera selon lui l’université qui portera le prestigieux nom de son père.

En effet, faire voisiner l’évangile et la science au sein de l’Eglise, était le leitmotiv qui a poussé son Eminence DIANGIENDA NKUTIMA à concrétiser cette prophétie de son père.

Fort perspicace de sa  vision futuriste, Papa DIANGIENDA NKUTIMA avec le concours de feu Professeur BUAKASA, élabora en 1980 les premiers statuts qui furent actualisés respectivement en 1992, 1993 et 1994.

L’Université Simon KIMBANGU (USK) est enfin sortie de limbes sur les vestiges de l’ancienne école de théologie Kimbanguiste devenue faculté de théologie après plus de 20 ans d’inlassables efforts.

C’est enfin en 1994 que Dr KIAKU BUNZA, rentré au pays, en a eu le mandat de finaliser le projet et d’organiser l’USK a réussi d’obtenir  du ministère, l’autorisation de fonctionnement N° ESU/CABMIN/0555/94 du 28 avril 1994 signée par son excellence ministre NDUDI NDUDI.

Cinq mois ont amplement suffi pour que toutes les batteries soient mises en marche afin que la première année académique soit officiellement et solennellement ouverte le26 novembre 1994 en présence de  la crème politique et académique de notre pays.

Présidé par le  ministre de l’enseignement supérieure, Universitaire et de la recherche Scientifique, son excellence, le feu KISMBA NGOYI, la cérémonie a été auréolée par la présence du grand chancelier, son Eminence DIALUNGANI KIANGANI, le chef spirituel de l’Eglise Kimbanguiste.
  
 La cérémonie étant le première du genre au sein de l’Eglise Kimbanguiste, a connu la présence de la plupart de recteurs, notamment celui l’UNIKIN, l’UNILU, l’UPN, des facultés Catholiques et de l’Université KONGO.

Outre la faculté de théologie déjà opérationnelle, les premiers cours ont démarré le lundi 28 novembre 1994 au Campus de BONGOLO dans les promotions de premières années de graduat de facultés suivantes :

Médecine humaine ;
Médecine Vétérinaire ;
Sciences informatiques ;
Sciences agronomiques.

La faculté de droit et celle de Sciences Economiques sont venues s’ajouter aux autres facultés une année après.

Après avoir constaté un bon fonctionnement de l’institution, deux ans ont suffi pour que le ministre signe deux arrêtés successifs. Le premier porte le N° MINEDUC/CABMIN/ESU/0437/2000 du 07 juin 2000 et concerne l’agrément provisoire, impliquant la reconnaissance officielle des études de cycle de graduat ainsi que les pièces  et titres académique en ce qui concerne les facultés de : médecine humaine, médecine vétérinaire, sciences informatiques, sciences agronomique et de sciences économiques et théologie. 

Le deuxième quant à lui porte le N° MINEDUC/CABMIN/ESU/0437/2000 du 18 Novembre 2000  modifiant le précédent et complétant Le cycle de licence et de doctorat dans les facultés de médecine humaine, médecine vétérinaire, sciences informatiques, sciences agronomique et de sciences économiques, droit et théologie. 

L’Université Simon KIMBANGU (USK) a atteint son paroxysme lorsqu’elle a obtenu son agrément définitif par le décret Présidentiel N° 06/106 du 12 juin 2006. 

 

 

 

 
Médias